Création du prix Lambert, pour la publication d’une thèse d’histoire de l’art

Voir l´image dans sa page

20/1/19 - Histoire de l’art - Prix - La non publication des thèses d’histoire de l’art est un gâchis considérable. Des années de travail aboutissent à des sommes d’érudition irremplaçables qui sont parfois condamnées à n’être pratiquement pas connues faute de publication. Pour ne prendre qu’un seul exemple, le peintre Victor Orsel, l’un des plus importants du XIXe siècle, a fait l’objet en 1982 d’une thèse par Gilles Chomer. Celui-ci, disparu au début des années 2000, ne l’avait jamais publiée et l’artiste n’a jamais encore eu droit à une monographie.

C’est pourquoi toute initiative qui concourt à aider à la publication de ces travaux universitaires est à saluer, et à encourager. La Fondation de la Sauvegarde de l’Art Français, qui contribue à la restauration de nombreux monuments et de nombreuses œuvres, considère elle aussi que le soutien aux publications scientifiques doit constituer un axe prioritaire. Constatant le coût de ces publications, elle a donc décidé, grâce à un mécène qui le finance, de créer un nouveau prix, le prix Lambert, qui récompensera chaque année une thèse de doctorat en histoire de l’art soutenue dans une université française, avec pour objectif d’aider à sa publication. Un montant de 10 000 € sera donc attribué, 5 000 € étant versés au lauréat, et 5 000 € en subvention à l’éditeur pour la publication d’un livre à partir de cette recherche doctorale.

La période prise en compte va du Haut Moyen Âge à la première moitié du XXe siècle, soit peu ou prou la même période chronologique que celle couverte par La Tribune de l’Art, mais ne concerne que l’art français : « Les résultats de la thèse doivent éclairer d’un jour nouveau la création artistique en France, à travers l’œuvre des artistes français, ou de culture française, et les développements de l’art français à l’étranger ».
Le jury, composé d’historiens de l’art, est présidé par Alain Mérot. Le prix sera décerné en juin 2019.

Les candidats ont jusqu’au 15 mars prochain pour envoyer leur candidature à l’adresse suivante : prix.lambert@sauvegardeartfrancais.fr. Tous les renseignements complémentaires se trouvent ici.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.