Des pièces de Thomas Chippendale offertes au Victoria and Albert Museum

18/6/19 - Acquisition - Londres Victoria and Albert Museum - Parmi les dix grandes demeures historiques anglaises toujours en mains privées, réunies en un consortium appelé Treasure Houses of England, Harewood House fut construite entre 1759 et 1772 dans le Yorkshire de l’Ouest pour Edwin Lascelles, premier baron de Harewood, riche propriétaire de plantations dans les Antilles. Elle appartient aujourd’hui encore à la famille Lascelles, et est ouverte au public.


Thomas Chippendale (1718- 1779)
Paire de consoles et miroirs, vers 1771
Harewood House
Londres Vicotria and Albert Museum
Photo : Victoria and Albert Museum, London.
Voir l´image dans sa page

La construction et l’aménagement de Harewood House furent confiés à John Carr et Robert Adam. Thomas Chippendale conçut quant à lui de nombreuses pièces de mobilier, tables, chaises, canapés, lits... L’une des plus belles est sans doute la commode de Diane et Minerve. Le Salon de Musique est doté d’une paire de consoles chacune surmontée d’un miroir. Cet ensemble a été récemment offert en dation (acceptance in lieu) à L’État, et rejoint les collections du Victoria and Albert Museum ; en théorie du moins, car en pratique consoles et miroirs resteront sur place, dans le lieu pour lequel ils ont été conçus. Ils feront néanmoins l’objet d’une restauration prochaine.

Une série d’expositions en 2018 avaient marqué le tricentenaire de la naissance de Chippendale.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.