Deux achats du Musée Cognacq-Jay dans les ventes Christie’s et Artcurial

21/3/18 - Acquisitions - Paris, Musée Cognacq-Jay - Le Musée Cognacq-Jay a acquis aujourd’hui, deux dessins, respectivement dans la vente Christie’s et dans celle d’Artcurial, sans préemption.


1. Marguerite Lecomte (1719-1786)
Amour couronnant Vénus endormie
Sanguine - 22,7 x 33,5 cm
Paris, Musée Cognacq-Jay
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

Le premier, acheté pour 3 200 € (sans les frais), est une sanguine de Marguerite Lecomte représentant un Amour couronnant Vénus endormie (ill. 1). Dessinatrice et pastelliste peu connue mais possédant un réel talent comme le démontre ce joli dessin, celle-ci fut pendant quarante ans la maîtresse de Claude Watelet qui lui enseigna la gravure, tout en restant mariée avec un certain M. Lecomte, procureur au Châtelet.


2. Jean-Baptiste Huet (1745-1811)
Le Chien savant
Aquarelle sur trait de plume et encre noir - 19,5 x 22,5 cm
Paris, Musée Cognacq-Jay
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page

Le second (2 500 € sans les frais) est un feuille de Jean-Baptiste Huet (ill. 2) qui illustre une pratique courante de cet artiste : reprendre des dessins au lavis de Fragonard pour les traduire à l’aquarelle. Ce type d’œuvre est décrit dans l’ouvrage de Jean-Pierre Cuzin et Dimitri Salmon Fragonard, regards/croisés. Ceux-ci écrivent : « [il] interprète [les lavis de Fragonard] dans une manière plus anecdotique et élégante, qu’il s’agisse de scènes familiales ou de scènes libertines »

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.