Don d’un tableau de Claude Lorrain au Musée des Beaux-Arts de Montréal

Claude Lorrain (1600-1682)
Les filles d’Hélios cherchant leur frère Phaëton, 1658
Huile sur toile - 57 x 76 cm
Montréal, Musée des Beaux-Arts
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

2/10/11 - Acquisition - Montréal, Musée des Beaux-Arts - Alors que l’aile consacrée à l’art québecois et canadien va bientôt ouvrir au public, qui pourra également découvrir les nouveaux aménagements des salles d’art européen et des arts décoratifs (nous reviendrons très vite sur cet événement), le Musée des Beaux-Arts de Montréal vient de recevoir un don remarquable [1]. Il s’agit d’un tableau de Claude Lorrain (ill. 1) qui était en prêt depuis 2009 et qui lui est offert par un grand collectionneur privé, déjà mécène de l’établissement. Il représente un sujet rare tiré d’Ovide, Les filles d’Hélios cherchant leur frère Phaëton, que Claude avait traité une première fois en 1640 dans un paysage conservé au Wallraf-Richartz-Museum de Cologne.

Répertorié dans le Liber Veritatis [2] sous le n° 143 (ill. 2), le tableau, qui date de 1658, a été peint pour un certain Monsieur Courtois, à Rome, probablement un français séjournant dans la capitale mais dont on ne sait rien aujourd’hui. Il possédait un pendant, conservé dans une collection particulière, représentant L’Enlèvement d’Europe [3]. Cette peinture complète ainsi le bel ensemble de paysages français du XVIIe siècle du musée, déjà riche d’un Nicolas Poussin, d’un Sébastien Bourdon, d’un Laurent de La Hyre et d’un Francisque Millet.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.