Drouot : nombreux dessins dont un ensemble de Jean-Jacques de Boissieu

27/3/19 - Marché de l’art - Paris - La société Aguttes, qui a recruté récemment un spécialiste des peintures et dessins anciens, Grégoire Lacroix, organise demain 28 mars à partir de 18 h 30 une intéressante vente à l’hôtel Drouot, en deux parties, dont l’une est entièrement consacrée à des œuvres de Jean-Jacques de Boissieu.


1. Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
Autoportrait de l’artiste tenant le portrait de sa femme
Pierre noire, plume et encre noire, rehauts d’aquarelle et de blanc - 27x 20 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page

Cet artiste d’origine lyonnaise - au Salon du dessin Michel Descours, lui-même lyonnais, propose actuellement quelques feuilles de sa main - est surtout réputé pour ses dessins de paysages, de scènes de genre et de portraits. On en trouve plusieurs dans cet ensemble, provenant de ses descendants, qui est exposé jusqu’à demain 17 h en salle 9.


2. Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
Les grands tonneliers
Plume et encre de chine, lavis noir, aquarelle - 23 x 37 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page
3. Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
Paysage avec deux cavaliers
Plume, encre de chine et encre grise et aquarelle - 22 x 37 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page

Le plus beau portrait est celui de l’artiste lui-même (ill. 1), qui se représente en train de tenir le portrait de son épouse, tandis qu’un autre portrait de femme, à la sanguine, n’est pas très éloigné du même genre d’œuvres par Greuze. Parmi les scènes de genre, nous retiendront celle montrant des tonneliers au travail (ill. 2). Ces deux dessins, comme beaucoup de ceux de Boissieu, furent gravés.
Plusieurs beaux paysages sont également présentés dans cette vente. Nous reproduirons ici celui avec deux cavaliers rehaussé d’aquarelle (ill. 3), ainsi qu’une scène de ferme intitulée Vieille porte d’Ambronay (ill. 4).


4. Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
Vieille porte d’Ambronay, 1790
Plume et encre noire et grise, lavis noir et gris, rehauts de blanc - 32 x 42,5 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page
5. Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
Le bouquet de fête
Huile sur panneau - 35,5 x 45,5 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page

La vente propose aussi deux tableaux qui comptent parmi les rares conservés de l’artiste qui n’en réalisa que très peu, car il était allergique à la peinture à l’huile. L’un d’eux figure une scène avec sa femme relisant une lettre qu’elle s’apprête à lui faire porter par le jardinier (ill. 5), l’autre plus petit, montre un homme soufflant sur un bouillon pour le réchauffer.


6. Charles Le Brun (1619-1690) et collaborateur
Étude pour le plafond de la Galerie d’Apollon au Louvre
Plume et encre noire, lavis gris et brun, rehauts d’or, de blanc et d’aquarelle - 27,5 x 16 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page

Outre cette vente spécialement dédiée à Jean-Jacques de Boissieu, Aguttes propose ensuite un ensemble de dessins anciens parmi lesquels nous retiendrons une feuille par Charles Le Brun et son atelier (ill. 6), préparatoire à une partie du décor de la galerie d’Apollon au Louvre. Il s’agissait à l’origine de deux grandes feuilles représentant l’ensemble de la galerie, qui furent découpées dans l’atelier en plusieurs fragments. Deux sont aujourd’hui conservés au Louvre, tandis qu’un autre se trouve à Montpellier, au Musée Fabre, et un autre encore à Darmstadt.


7. Jean-Paul Laurens (1838-1921)
Crypte médiévale
Lavis noir et gris - 36 x 27 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page
8. Jean-Paul Laurens (1838-1921)
Mérovée
Lavis noir et gris - 36 x 27 cm
Vente Aguttes, 27/3/19
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page

Dans des genres très différents, nous signalerons aussi deux dessins de de Jean-Paul Laurens représentant respectivement une crypte médiévale et Mérovée en prière (ill. 7 et 8).


9. Elisabeth Vigée Le Brun (1755-1842)
Vue du lac de Zurich
Pastel - 18 x 23 cm
Vente Millon, 28/3/19
Photo : Millon
Voir l´image dans sa page
10. Théodore Géricault (1791-1824)
Étude pour la Revue de Louis XVIII au champ de Mars
Lavis brun sur traits de crayon noir - 21,2 x 28 cm
Vente Millon, 28/3/19
Photo : Millon
Voir l´image dans sa page

Dans la vente Millon, le même jour, on trouvera surtout un grand nombre de dessins anonymes, certains de belle facture estimés très peu cher, peut-être pour certains l’occasion de trouver les attributions. Nous reproduirons néanmoins deux feuilles dont les auteurs sont connus : un pastel de paysage (sur deux) par Élisabeth Vigée Le Brun (ill. 9), ainsi qu’un lavis de Géricault (ill. 10).

D’autres ventes de dessins sont prévues vendredi, dont nous parlerons une fois que nous les aurons vus.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.