Guardi et Dyce, deux tableaux acquis par le National Wales Museum de Cardiff

1. Francesco Guardi (1712-1793)
Vue du Palazzo Loredan dell’Ambasciatore sur le Grand Canal
Huile sur panneau - 24,3 x 35,5 cm
Cardiff, National Museum Wales
Photo : Art Fund
Voir l´image dans sa page

26/8/10 – Acquisitions – Cardiff, National Museum of Wales – Le musée gallois vient de recevoir en dation un tableau de Francesco Guardi (ill. 1). Le prix de l’œuvre excédant le montant de l’impôt à payer, le musée a également versé 85 000 £ dont une partie (20 000 £) a été donnée par The Art Fund.
De petite taille, ce panneau est la seule représentation par l’artiste du Palazzo Loredan dell’Ambasciatore sur le Grand Canal. Le musée ne possédait jusqu’à présent qu’une seule peinture de Guardi, mais peu typique de l’artiste puisqu’il s’agit d’un portrait, celui d’Une jeune fille de la famille Gradenigo avec une colombe.


2. William Dyce (1806-1864)
Paysage avec deux femmes tricotant
Huile sur carton - 36 x 58 cm
Cardiff, National Museum Wales
Photo : Art Fund
Voir l´image dans sa page


Le musée de Cardiff avait déjà, plus tôt cette année, pu acquérir avec l’aide du Art Fund [1] un tableau de William Dyce, Paysage avec deux femmes tricotant (ill. 2) pour un montant total de 557 218 £. L’œuvre avait été vendue par Sotheby’s le 19 novembre 2008, avec la collection de Sir David Scott, et interdite de sortie temporairement du Royaume-Uni un an plus tard. Un particulier a pu l’acheter en attendant que le musée réunisse les fonds nécessaires à son acquisition.
Bien que n’ayant jamais appartenu à la confrérie pré-raphaélite, William Dyce fut proche stylistiquement de ce mouvement. Le tableau représente une scène se déroulant dans la campagne du Pays de Galle où l’artiste écossais était venu en 1860. Il fut cependant probablement peint dans son atelier londonien. La présence insolite de ces deux femmes, en costume local, tricotant dans un paysage rocheux, donne toute sa saveur à ce tableau.

English version

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.