Incroyable vol au Musée Fesch d’Ajaccio

1. Nicolas Poussin (1594-1665)
Le roi Midas à la source du fleuve Pactole
Huile sur toile - 58 x 82 cm
Ajaccio, Musée Fesch
Volé le 19 février 2011
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

19/2/11 - Vol - Ajaccio, Musée Fesch - Le vol qui vient d’avoir lieu dans le musée corse est à la fois incroyable dans son déroulement et dramatique dans ses conséquences : quatre tableaux, dont le célèbre Midas de Nicolas Poussin (ill. 1), ont été dérobés dans la nuit de vendredi à samedi, par un employé du musée. Celui-ci connaissait évidemment toutes les mesures de sécurité dont bénéficiait l’établissement depuis sa récente réouverture (voir l’article).
L’objectif du gardien était d’obtenir un appartement de fonction ! Et son plan, de prendre les œuvres en otage pour négocier. Aussi incroyable que cela puisse paraître il a, après son forfait, appelé la station locale de France 3 pour dire qu’il avait volé ces tableaux et qu’il les rendrait contre l’obtention d’un logement, preuve définitive qu’il n’avait pas toute sa tête. Il dut finalement révéler leur localisation, dans sa voiture garée sur la route du château de la Punta qui surplombe la ville. Mais, coup de théâtre tragique, une fois sur place la police ne put que constater que la voiture avait été fracturée, et que les œuvres du musée avaient bel et bien disparu.


2. Giovanni Bellini (1432-1516)
Vierge à l’enfant
Tempera sur panneau - 65 x 46,54 cm
Ajaccio, Musée Fesch
Volé le 19 février 2011
Photo : Musée Fesch
Voir l´image dans sa page
3. Musée Fesch
Salle des primitifs italiens
A gauche, le Giovanni Bellini
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Outre le Nicolas Poussin, ont ainsi été volés : la Vierge à l’enfant de Giovanni Bellini (ill. 2 et 3) , un autre chef-d’œuvre du musée (même s’il est en partie repeint), une belle Pentecôte de Mariotto di Nardo (ill. 4), un peintre florentin du début du XVe siècle, et un anonyme ombrien du début du XVIe siècle représentant une Vierge à l’enfant dans une gloire de séraphins (ill. 5).


4. Mariotto di Nardo (actif entre 1394 et 1424)
La Pentecôte
Tempera sur panneau - 47 x 28 cm
Ajaccio, Musée Fesch
Volé le 19 février 2011
Photo : Musée Fesch
Voir l´image dans sa page
5. Anonyme ombrien du XVIe siècle
Vierge à l’Enfant dans une gloire de séraphins
Huile sur panneau - 53 x 34 cm
Ajaccio, Musée Fesch
Volé le 19 février 2011
Photo : Musée Fesch
Voir l´image dans sa page

On peut réellement parler de malchance pour le musée dont la rénovation récente et le travail entrepris sur ses collections sont exemplaires. La plus grande crainte de son conservateur, Philippe Costamagna, est désormais que les voleurs, qui n’avaient évidemment pas planifié de dérober des objets appartenant à un musée, soient tentés de les détruire. Il faut qu’ils soient conscients que, s’ils les restituent rapidement, en bon état, la peine encourue pour un simple vol dans une voiture sera infiniment moins forte que si, par malheur, ils décidaient de faire disparaître des trésors nationaux.

English version

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.