L’enseigne « Au Nègre joyeux » sera restaurée et remise en place

Enseigne « Au Nègre Joyeux »
1897
Photo : Musée Carnavalet
Voir l´image dans sa page

23/3/18 - Patrimoine - Paris - Nous avions il y a quelques mois (voir l’article) expliqué pourquoi l’enseigne « Au Nègre joyeux », qui était menacée d’être enlevée de la façade où elle se trouve depuis plus d’un siècle, n’était pas raciste. Fort heureusement, nos arguments, relayés par les habitants de l’immeuble en question, qui avaient offert l’œuvre au Musée Carnavalet, ont finalement porté. Nous avons en effet appris que celle-ci allait être déposée lundi prochain pour être restaurée par Paris Musée, et qu’elle serait remise en place au mois de mai, accompagnée d’une plaque informative qui permettra d’expliquer aux passants sa véritable signification.

La décision de restauration avait été prise à la suite d’un vote du budget participatif 2017. Quoi que nous pensions de cette procédure démagogique (si les travaux sont indispensables, il faut les faire sans avoir besoin de demander l’avis des habitants), au moins celle-ci aura permis dans ce cas précis d’aboutir à une solution raisonnable.
Remarquons toutefois que même si cette enseigne avait eu un contenu colonialiste, un panneau explicatif de l’histoire telle qu’elle s’est déroulée est toujours préférable à une éradication de celle-ci, surtout lorsqu’il s’agit d’un monument historique. Tel n’était pas le cas, et au moins la Ville de Paris a su le reconnaître et prendre ses responsabilités. Nous n’hésitons pas à la féliciter lorsque c’est le cas.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.