Le pastel de Degas volé au Musée Cantini en 2009 a été retrouvé

Edgar Degas (1834-1917)
Les Choristes
Pastel sur monotype - 27 x 32 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : Musée d’Orsay/RMN
Voir l´image dans sa page

23/2/18 – Œuvre retrouvée – Le 31 décembre 2009, un pastel de Degas du Musée d’Orsay, Les Choristes, prêté au Musée Cantini de Marseille à l’occasion de l’expositon De la scène au tableau, y était dérobé (voir la brève du 31/12/09). Cette œuvre a été retrouvée par les douaniers de Marne-la-Vallée dans une valise qui se trouvait dans la soute à bagage d’un bus.
Il s’agit d’un monotype, procédé de gravure qui ne permet que l’édition d’une seule épreuve (d’où le nom), rehaussé par l’artiste de pastel. Présenté à l’exposition impressionniste de 1877, il faisait partie du legs Caillebotte à l’État. Il semble que le pastel, malgré la fragilité inhérente à cette technique, soit en bon état,
Les choristes, portant un costume d’époque, sont représentés sur une scène d’opéra, chantant le Don Juan de Mozart. Le côté légèrement caricatural des figures n’est pas sans évoquer Daumier que Degas admirait et dont il collectionnait les lithographies.

On peine toujours à comprendre comment des œuvres appartenant à des musées et dont l’image est forcément largement diffusée peuvent encore intéresser des voleurs bien qu’elles soient invendables. Pour l’instant, en tout cas, tant la disparition du pastel (qui avait fait grand bruit à l’époque) que sa réapparition dans ce bus restent mystérieuses.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.