Le Saint Louis Museum of Art achète un paysage de Friedrich

23/4/19 - Acquisition - Saint Louis (Missouri), Saint Louis Museum of Art - Adjugé 2,17 millions de livres lors de la vente Sotheby’s à Londres le 12 décembre 2018, un paysage de Friedrich a été acquis par le Saint Louis Museum of Art.


Caspar David Friedrich (1774 - 1840)
Rayons de soleil dans les Monts des géants
Huile sur toile - 25,5 x 31,5 cm
Saint Louis Museum of Art
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

En juillet 1810, le peintre se rendit dans les Monts de Géants (à la frontière entre la Pologne et la République tchèque). Au cours des années qui suivirent, il composa plusieurs paysages inspirés de cette nature escarpée et grandiose propice à l’évocation du sublime. Car cette toile, que certains datent de 1820 et d’autres des années 1830, n’a pas été peinte sur le motif. « Le peintre ne doit pas seulement peindre ce qu’il voit devant lui, mais ce qu’il voit en lui. S’il ne voit rien en lui, qu’il cesse aussi de peindre ce qu’il voit en lui. », affirma lui-même Friedrich.
La hutte placée en haut de la pente suggère la petitesse de l’homme au sein de la Nature, et l’arbre mort est probablement un memento mori, tandis que les nuages qui s’écartent pour laisser paraître le ciel, et l’horizon lumineux qui éclaire les hauteurs, sont des symboles d’Espérance.
Un autre paysage de Friedrich était mis en vente par Sotheby’s ce jour là, assez proche de celui-ci, représentant un Lac de montagne au matin ; le Kimbell Art Museum à Forth Worth (Texas) possède quant à lui un Pic montagneux au milieu des nuages également comparable à l’œuvre de Saint Louis, dans lequel on retrouve les mêmes coloris froids et les mêmes motifs traités de manière plus spectaculaire.

Une exposition sera consacrée à Friedrich en 2020 et 2021 au Kunstpalast de Düsseldorf et au Musée des Beaux-Arts de Leipzig.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.