Plusieurs expositions dans des galeries parisiennes

1. Pierino da Vinci (1529/1530-1553)
Portrait de profil d’un homme barbu
Marbre - 51 x 35 x 10 cm
Paris, Galerie Ladrière
Photo : Galerie Ladrière
Voir l´image dans sa page

20/9/10 – Marché de l’art – Paris – La Biennale des antiquaires s’accompagne d’un nombre toujours croissant de manifestations off chez les antiquaires parisiens, qui présentent souvent un grand intérêt.
Nous avons déjà parlé ici des expositions de la Galerie J. Kugel (voir la brève du 16/9/10) et de la Galerie Canesso (voir l’article). Nous pouvons évoquer encore quatre galeries présentant des œuvres remarquables susceptibles d’intéresser les historiens de l’art.

On citera tout d’abord la Galerie Ratton-Ladrière qui présente des sculptures anciennes de la plus haute qualité. Le champ chronologique est vaste qui va du début du XIIe siècle avec une Tête de Christ en bois sculpté, probablement un fragment d’un Christ en croix, jusqu’à une réplique en terre cuite de Joseph Chinard du groupe de Persée délivrant Andromède conservé au Musée des Beaux-Arts de Lyon.
Parmi les œuvres exposées, on retiendra notamment deux importants marbres de Pierino da Vinci, le neveu de Léonard. Le premier représente un Portrait de profil d’un homme barbu (ill. 1), donné il y a peu à Baccio Bandinelli, maître de Pierino. La nouvelle attribution (dont il faut signaler que le catalogue la qualifie d’hypothèse), basée sur des éléments stylistiques, est due à Claudio Pizzorusso qui en signe la notice. Le second est un groupe de deux putti tenant un poisson, dont il existe une version avec quelques variantes, en terre cuite, au Victoria & Albert Museum.
On citera également un grand tondo en terre cuite d’Alessandro Algardi (ill. 2), à mettre en rapport avec un médaillon de bronze placé sur l’autel majeur de l’église San Paolo Maggiore à Bologne.


2. Alessandro Algardi (1598-1654)
La Décollation de saint Paul
Terre cuite - D. 49 cm
Paris, Galerie Ladrière
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
3. Gianlorenzo Bernini (1598-1680)
Cartouche ornemental avec les armes du cardinal de Richelieu
Marbre - 90 x 55 cm
Galerie Tomasso Brothers
Photo : Galerie Tomasso Brothers
Voir l´image dans sa page


4. Louis-Léopold Boilly (1761-1845)
Portrait de l’acteur Elleviou jouant "Le Prisonnier", 1798
Huile sur panneau - 54 x 45,5 cm
Paris, Galerie Charly Bailly
Photo : Galerie Bailly
Voir l´image dans sa page

Non loin de la Galerie Ratton-Ladrière, la Galerie Bailly montre des marbres antiques, des sculptures et des peintures appartenant respectivement aux galeries Chenel, Tomasso Brothers et Charly Bailly, dans un grand espace remarquablement muséographié. On laissera de côté les antiques qui sortent de notre champ pour nous attarder sur quelques très beaux bronzes dont un Hercule tuant le lion de Némée par Barthélémy Prieur et un Portrait équestre de Louis XIV attribué à Etienne Le Hongre, ou un grand Cartouche en marbre portant les armes du Cardinal de Richelieu (ill. 3), que le catalogue donne à Gianlorenzo Bernini et à son atelier. L’œuvre est inédite et nous ne nous prononcerons pas sur cette attribution prestigieuse, mais l’objet est particulièrement séduisant et historiquement important.
Parmi les peintures, plutôt que le Le Nain ou le ravissant Giovanni Domenico Tiepolo (une Vierge à l’Enfant), nous nous attarderons plutôt sur le beau Louis-Léopold Boilly, Portrait de l’acteur Elleviou jouant « Le Prisonnier » (ill. 4), ou même un tableau hors catalogue, du rarissime Jacques-Albert Gérin, peintre valenciennois et premier maître de Watteau, représentant le roi mage Balthazar (ill. 5).


5. Jacques-Albert Gérin (actif à Valenciennes
au XVIIe siècle, mort en 1702)
Le mage Balthazar
Huile sur toile - 88,7 x 69 cm
Paris, Galerie Charly Bailly
Photo : Galerie Bailly
Voir l´image dans sa page
6. François-Marius Granet (1775-1849)
Autoportrait à la palette
Huile sur toile - 114 x 88 cm
Paris, Galeries Alexis Bordes
Photo : Galerie Alexis Bordes
Voir l´image dans sa page

On conclura cet article en passant sur la rive droite, avec la Galerie Alexis Bordes qui présente plusieurs œuvres néo-classiques, dont on retiendra un Autoportrait à la palette de François-Marius Granet (ill. 6) et, surtout, un magnifique Homme barbu au bonnet d’ourson signé par Anne-Louis Girodet de Roucy-Trioson.
La Galerie Mendès pour sa part propose plusieurs tableaux anciens et XIXe siècle, dont une copie, par David Teniers (nous devrions en reparler prochainement dans nos brèves) de la Mélancolie du Louvre de Domenico Fetti , une jolie étude de singe par Jan Weenix, que le peintre utilisera dans plusieurs de ses tableaux, ainsi qu’un imposant Autoportrait en captif de Guérin, non pas Pierre-Narcisse mais Christophe, peintre strasbourgeois, élève de Jean-Baptiste Regnault.

Galerie Ladrière, 11, Quai Voltaire, 75007 Paris. Tél : 01 42 61 29 79.
Exposition du 13 septembre au 26 octobre 2010. Catalogue.

Galerie Bailly, 25, Quai Voltaire, 75007 Paris. Tél : 01 42 60 36 47.
Exposition du 14 septembre au 30 octobre 2010. Trois catalogues accompagnent cette exposition (un par galerie).

Galerie Alexis Bordes, 19, rue Drouot, 75009 Paris. Tél : 01 47 70 43 30.
Exposition du 16 septembre au 1er octobre 2010.

Galerie Mendès, 36, rue de Penthièvre, 75008 Paris. Tél : 01 42 89 16 71. _ Exposition du 16 septembre au 30 octobre 2010. Catalogue.

English version

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.