Quatre tableaux nordiques offerts à la National Gallery de Londres

16/1/18 - Acquisitions - Londres, National Gallery - Disparu en 2015, le collectionneur d’origine néerlandaise mais vivant à Londres, Willem Baron van Dedem, souhaitait que quatre tableaux appartenant à sa collection soit offerts à la National Gallery de Londres. Ces œuvres sont entrées au musée en décembre dernier, données par son fils.


1. David Téniers le Jeune (1610-1690)
Le Christ couronné d’épines, 1641
Huile sur cuivre - 56,8 × 77 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery
Voir l´image dans sa page

Le premier tableau (ill. 1), une huile sur cuivre de David Teniers le jeune, représente le Christ couronné d’épines, traité à la manière d’une scène de genre comme l’artiste en était coutumier, bien loin d’une scène antique. Tandis que des soldats, les mêmes que ceux que l’on retrouve dans ses vues de tavernes, se moquent du Christ, scène observée par deux enfants à travers une fenêtre fermée de barreaux, d’autres soldats se chauffent devant un feu de cheminée à l’arrière-plan.


2. Jan van Kessel l’ancien (1626-1679)
Papillons, insectes, chardons et bourrache, 1654
Huile sur panneau - 11,8 × 14,7 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery
Voir l´image dans sa page
3. Jan van Kessel l’ancien (1626-1679)
Papillons, insectes, aubépine et myosotis, 1654
Huile sur panneau - 11,8 × 14,7 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery
Voir l´image dans sa page

Deux tableaux peints sur panneau (ill. 2 et 3) sont dus à un autre flamand Jan van Kessel, un artiste qui n’était pas encore représenté dans le musée londonien. Il s’agit de natures mortes typiques de ce peintre, représentant avec une grande précision un ensemble d’insectes et de fleurs disposés sur un fond monochrome couleur bois. Il est à noter que van Kessel appartient à la dynastie des Brueghel puisqu’il était le petit-fils de Jan Brueghel de Velours et donc le arrière-petit fils de Pieter Brueghel l’ancien. Il était aussi cousin par alliance de David Teniers le jeune.


4. Adriaen Coorte (1665-1707)
Asperges, bol de fraise, groseilles à maquereau et prune, 1703
Huile sur papier collé sur toile - 35,7 x 42,8 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery
Voir l´image dans sa page

Enfin, la quatrième peinture a pour auteur un Néerlandais, Adriaen Coorte, également spécialisé dans les natures mortes (ill. 4). On retrouve souvent dans ses tableaux une botte d’asperge, ou quelques fruits dans des compositions très simples posées sur un coin de table. L’œuvre offerte à la National Gallery, signée et datée 1703, présente une composition particulièrement ambitieuse pour l’artiste, avec les fameuses asperges, un bol de fraises, un rameau de groseillier à maquereau et une prune. Coorte était jusqu’à présent absent des collections du musée.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.