Séverine Lepape nommée directrice du musée de Cluny

Photo : Elisa Haberer/Musée de Cluny
Voir l´image dans sa page

13/9/19 - Nomination - Paris, Musée de Cluny - C’est enfin officiel, très officiel même puisque l’arrêté de nomination a été publié ce matin dans le Journal officiel : Séverine Lepape dirige désormais le musée de Cluny. La conservatrice des bibliothèques – intégrée conservatrice du patrimoine – succède donc à Elisabeth Taburet-Delahaye, partie en retraite après avoir dirigé le Musée national du Moyen Age – Thermes et Hôtel de Cluny pendant quatorze ans.

Archiviste paléographe, Séverine Lepape a commencé en 2005 sa carrière à la Bibliothèque nationale de France comme conservatrice des estampes des XVe et XVIe siècles. Elle a consacré sa thèse d’Ecole des chartes, puis de doctorat, à l’Etude iconographique de l’Arbre de Jessé en France du Nord et en Angleterre du XIIIe au XVIIe siècle et a pu approfondir son sujet au cours d’un post-doctorat à l’Université Laval de Québec. Devenue chef de service de l’estampe ancienne et de la Réserve du département des Estampes et de la Photographie en 2010, Séverine Lepape y a assuré la responsabilité scientifique des inventaires de l’estampe française des XVIe et XVIIe siècles, coordonnant les campagnes de catalogage et de numérisation des grands corpus d’estampes anciennes, s’occupant également de l’accueil des chercheurs, des prêts aux expositions, du suivi des restaurations ou du récolement.

Après avoir été commissaire de l’excellente exposition Les origines de l’estampe en Europe du Nord, 1400 – 1470 à l’hiver 2013 – 2014 au Louvre, elle a été nommée au département des Arts Graphiques du Musée du Louvre, en charge de la collection Edmond de Rothschild. Composé de plus de 40 000 chefs-d’œuvre du dessin et de l’estampe mais aussi de manuscrits et de livres rares, cet ensemble prestigieux constitue l’une des plus importantes collections d’arts graphiques jamais réunies par un collectionneur particulier. Les héritiers du baron Edmond de Rothschild en firent don au musée du Louvre en 1935 et la collection constitue depuis un ensemble à part au sein du département des Arts Graphiques. Au Louvre, Séverine Lepape assura récemment le commissariat de la passionnante exposition Graver en clair-obscur, qui réunissait l’hiver dernier un superbe ensemble de gravures en couleur. Elle a également enseigné à l’Ecole des chartes, à l’Ecole du Louvre et à l’Institut national du patrimoine.

La nouvelle directrice prend donc ses fonctions à un moment particulier pour le musée de Cluny, qui est actuellement au milieu de la plus importante phase de travaux depuis son ouverture : un bâtiment d’accueil flambant neuf a été inauguré l’été dernier et le parcours des collections est encore bouleversé par les rénovations. La fin de ces travaux devenus nécessaires avec le temps est annoncée pour l’année prochaine. Le musée de Cluny propose une nouvelle exposition dès le début de la semaine prochaine, dont Séverine Lepape est co-commissaire, mais elle retrouvera également les collections du Louvre au printemps 2020 puisque le département des Arts Graphiques consacre à Albrecht Altdorfer une rétrospective d’ores et déjà très attendue.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.