Un Delacroix donné à Munich

Eugène Delacroix (1798-1863)
Chevaux de trait, 1825-1832
Huile sur panneau - 40 x 63 cm
Munich, Neue Pinakothek
Photo : Bayerische Staatsgemäldesammlungen
Voir l´image dans sa page

11/5/17 - Acquisition - Munich, Neue Pinakothek - Un tableau d’Eugène Delacroix, visible à la Biennale des Antiquaires en 2016, présenté par Jean François Heim, a été offert à la Neue Pinakothek de Munich par l’historien d’art Christoph Heilmann.
Il représente deux chevaux de trait harnachés devant une étable. La facture rapide de la peinture et le contraste des robes, l’une claire l’autre sombre, mettent en valeur la puissance frémissante des deux bêtes. La composition s’ouvre à droite sur un paysage nuageux et lumineux à la fois qui trahit l’influence de la peinture anglaise et notamment de Constable dont la fameuse Charrette à foin fut exposée à Paris en 1824. Mais peut-être l’œuvre a-t-elle été peinte lors du voyage de Delacroix en Angleterre en 1825.

Cette œuvre vient compléter la collection de Munich qui comportait déjà quatre peintures de Delacroix : trois d’après des sujets littéraires : La Mort de Valentin, La Mort d’Ophélie, Clorinde intervenant pour sauver Olinde et Sophronie, et une copie d’après Rubens.

Le donateur, Christoph Heilmann, fut conservateur de la Bayerische Staatsgemäldesammlungen entre 1970 et 2000. Il a créé en 2003 une fondation qui porte son nom et qui réunit des peintures du XIXe siècle déposées à la Städtische Galerie im Lenbachhaus depuis 2013.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.