Un nouveau portrait de Pierre Duval Le Camus pour les Avelines

22/03/19 - Acquisition - Saint-Cloud, Musée des Avelines - Le nouveau portrait acquis par le musée des Avelines, auprès de la galerie néerlandaise Onno Van Seggelen Fine Arts, convoque deux figures phares du musée clodoaldien, Pierre Duval Le Camus et Claude-Marie Dubufe, ici peintre et modèle. Outre l’atelier de David et les environs de Saint-Cloud, les deux artistes amis partagèrent une même fortune critique. Oubliés et méconnus, le musée des Avelines les a tous deux brillamment réhabilités à l’occasion des rétrospectives, Les Duval Le Camus peintres de père en fils en 2010 (voir l’article) et Claude-Marie, Édouard et Guillaume Dubufe. La peinture en héritage en 2018 (voir l’article). Avant de rejoindre une collection privée néerlandaise, l’œuvre appartenait à la famille Decauville liée par alliance à la famille Dubufe [1].


Pierre Duval Le Camus (1790-1854)
Portrait de Claude-Marie Dubufe sur fond de paysage
vers 1825-1830
Huile sur toile - 40,8 x 32,9 cm
Saint-Cloud, Musée des Avelines
Photo : Musée des Avelines
Voir l´image dans sa page

Ce portrait, à l’instar des quatre déjà conservés par le musée - en sus d’une petite scène de genre, l’autre spécialité de Pierre Duval le Camus -, reprend la formule propre à l’artiste. Dans un petit format, Claude-Marie Dubufe est représenté en pied sur un fond de paysage champêtre. Sa silhouette sombre s’oppose à la gamme chromatique claire du ciel nuageux qui occupe les deux tiers de la toile. La touche est précise et les vêtements rendus avec minutie. La tenue d’une grande élégance a tous les attributs du dandysme, redingote noire à col haut et taille marquée, long pantalon clair, guêtres, gants de cuir, canne et haut-de-forme. Sur une même ligne horizontale, la doublure rouge du chapeau répond à la reliure verte du carnet à dessins, deux postures mises en avant.

Peintre et modèle, les rôles fluctuent puisque les artistes très liés s’échangèrent des portraits à plusieurs reprises. Deux portraits offerts par Claude-Marie Dubufe à son ami sont mentionnés dans le catalogue raisonné de Pierre Duval Le Camus rédigé par Jacques Foucart et Jessica Volet : celui de son fils Jules-Alexandre - futur peintre de grands formats religieux - vers 1830, aujourd’hui conservé au musée d’art et d’histoire de Lisieux, et son propre portrait présenté au Salon de Paris de 1835, à ce jour non localisé.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.