Un tableau de Cornelis Jacobsz. Delff acquis par le Museum Prinsenhof Delft

17/3/17 – Acquisition – Delft, Museum Prinsenhof Delft – Membre d’une famille d’artistes - son père, Jacob Willemsz Delff, fut essentiellement portraitiste, ses deux frères Rochus Jacobsz Delff et Willem Jacobsz Delff respectivement portraitiste et graveur - Cornelis Jacobsz est surtout connu comme peintre de natures mortes et de scènes de cuisine dans la manière de Pieter Aersten. C’est pourtant une scène religieuse, Le Songe de Jacob que le Museum Prinsenhof Delft a acquis à la Tefaf Maastricht auprès de la galerie Lawrence Steingrad Fine Arts.


Cornelis Jacobsz. Delff (1570/71-1643)
Le Songe de Jacob, vers 1605
Huile sur toile - 95,6 x 157 cm
Delft, Museum Prinsenhof Delft
Photo : Lawrence Steingrad Fine Arts
Voir l´image dans sa page

Après une première formation auprès de son père, il entra dans l’atelier de Cornelis van Haarlem à Haarlem, avant d’une revenir à Delft où il passa le reste de sa carrière. L’influence de son second maître, l’un des principaux représentants du maniérisme dans les Pays-Bas, apparaît très évidente dans ce tableau, avec ses figures élégantes au canon allongé, le tout baignant dans une atmosphère onirique qui sied au sujet. Il faisait probablement partie d’une commande de cinq tableaux de l’histoire de Jacob que l’on retrouve dans l’inventaire d’un bourgmestre de Delft.
Alors que le musée possédait déjà plusieurs tableaux du père et de ses deux frères, cette œuvre est la première de Cornelis Jacobsz Delff à entrer dans ses collections.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.