Un Turner pour le Norwich Castle Museum

16/7/19 - Acquisition - Norfolk, Norwich Castle Museum and Art Gallery - Le droit de rétention britannique se révèle une nouvelle fois salvateur pour le Royaume-Uni. Un paysage de Turner représentant le Walton Bridge vendu 3 370 000 £ (sans les frais) à un collectionneur étranger chez Sotheby’s Londres le 4 juillet 2018 rejoint finalement les collections publiques britanniques. La suspension temporaire de son exportation a permis aux Norfolk Museums - grâce au soutien du National Lottery Heritage Fund et d’Art Fund - de s’en porter acquéreur.


Joseph Mallord William Turner (1775-1851)
Walton Bridges, vers 1806
Huile sur toile - 92,7 x 123,8 cm
Norfolk, Norfolk Museums Service
Photo : Norfolk Museums Service
Voir l´image dans sa page

Ce paysage bucolique où paissent et s’abreuvent vaches et chevaux sur les rives de la Tamise dorées d’une lumière de fin d’après-midi, sera, à partir de septembre prochain, exposé au Norwich Castle Museum and Art Gallery avant d’être présenté dans différentes collections de l’East Anglia pendant trois ans. Après Kings Lynn, Ipswich, Colchester et Great Yarmouth, il rejoindra définitivement le Norwich Castle en 2023. Avant de rejoindre le marché de l’art l’année passée, la toile était présentée à l’Ashmolean Museum d’Oxford. Elle y était déposée depuis 1997 par les héritiers du Brigadier General Robert Loyd-Lindsay, Lord Wantage, qui l’avait acquise chez Christie’s en mai 1891. Les musées de l’East Anglia ne conservaient jusqu’à présent aucune œuvre de Turner. Cette acquisition enrichit brillamment leur fonds dédié aux paysagistes britanniques où figurent, entre autres, John Constable, Thomas Gainsborough et les artistes de la Norwich School fortement influencés par Turner.

Ce grand paysage fait partie d’une importante série de vues de la Tamise peintes par Turner entre 1805 et 1808, qui seraient ses premières peintures « de plein air ». Citons parmi elles le Windsor Castle from the Thames (vers 1805) (fig. 5), The Thames near Windsor (1807) et The Thames at Eton (1808) conservés à la Petworth House ainsi que l’Union of the Thames and Isis (1808) et la View of Richmond Hill and Bridge (1808) de la Tate Gallery à Londres. Plus spécifiquement, le Walton Bridge fut - outre de multiples croquis - peint à trois reprises par Turner dans un format similaire. L’une, contemporaine, est conservée par la National Gallery of Victoria de Melbourne tandis que l’autre bien plus tardive, vers 1840-1850, issue de la collection J.P. Morgan, fut tout récemment acquise par un collectionneur privé chez Sotheby’s Londres pour 8 171 000 £ (sans les frais).

Peint vers 1806, c’est le deuxième état du double Walton Bridge - enjambant la Tamise entre Sunbury Lock et Shepperton Lock - que Turner représente. De briques et de pierres, il fut inauguré en 1788 et remplaçait le premier pont en bois de Walton peint à plusieurs reprises par Canaletto entre 1754 et 1755. La Dulwich Picture Gallery en conserve un bel exemple.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.