Un vitrail du XIIe siècle pour la Cité du Vitrail à Troyes

25/2/19 - Acquisition - Troyes, Cité du Vitrail - Le 11 novembre 2018 passait en vente au Havre, chez Alliance Enchères, un vitrail du XIIe siècle représentant Le Christ entouré de deux saints personnages et tenant dans sa main un phylactère portant le mot Medixcritis (ill. 1). Bien décrit par cette étude comme un rare vitrail d’origine troyenne provenant sans doute à l’origine de la collégiale Saint-Étienne, il n’était pourtant estimé que la modique somme de 400 à 600 €.
Cette œuvre a heureusement pu être préemptée par le département de l’Aube, pour un montant, frais compris, de 3 800 €, au bénéfice de la Cité du Vitrail, musée actuellement en travaux après une phase de préfiguration et dont nous avions largement parlé dans un article. Remarquons que d’après la communication du département, l’adjudicataire était un acheteur étranger et que sans la préemption, parfois décriée, cette œuvre aurait pu quitter le territoire français.


1. Troyes, vers 1170-1180
Le Christ entre deux saints
Vitrail - 44 x 50 cm
Troyes, Cité du Vitrail
Photo : Cité du Vitrail
Voir l´image dans sa page
2. Troyes, vers 1170-1180
La Pêche miraculeuse
Vitrail - 43 x 50 cm
Londres, Victoria & Albert Museum
Photo : Victoria & Albert Museum
Voir l´image dans sa page

Datant des années 1170-1180, ce vitrail est le seul complet de cette série à pouvoir désormais être vu à Troyes, les autres étant aujourd’hui conservés dans différentes collections publiques et privées. Un vitrail présentant le même fond bleu à motif à croisillons se trouve par exemple au Victoria & Albert Museum (ill. 2).
Notons enfin que ce vitrail, provenant de la collégiale Saint-Étienne avait été réinstallé au XVIIIe siècle dans la chapelle axiale de la cathédrale. Cette verrière du XIIe siècle a disparu, peut-être aux alentours de 1900, mais sans que les conditions exactes puissent être déterminées, puisqu’il n’est pas impossible que cette disparition ait eu lieu avant la Révolution. C’est pour cette raison que l’œuvre, provenant pourtant d’une cathédrale (donc théoriquement inaliénable) n’a pu être revendiquée par le ministère de la Culture. Après restauration (les modalités n’en sont pas encore définies), elle reviendra à Troyes et sera exposée dans le parcours permanent de la Cité du Vitrail, prévue pour ouvrir en 2021.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.