Un William Hogarth acquis par Leicester

17/6/19 – Acquisition – Leicester, New Walk Museum and Art Gallery – Grâce à l’Acceptance in Lieu (équivalent britannique de la dation) et à la somme de 564 528 livres apportée en complément par une campagne de financement participatif - à laquelle ont notamment contribué l’Art Fund et le National Heritage Memorial Fund -, un portrait de la famille Wollaston par William Hogarth rejoint de façon pérenne les collections du New Walk Museum & Art Gallery de Leicester. Il y était placé en dépôt depuis 1943 par la famille Wollaston qui en demeurait le propriétaire depuis sa réalisation en 1730 pour William Wollaston, notable local bientôt élu député (Member of Parliament) d’Ipswitch (1733-1741). Il quittera temporairement ses cimaises début septembre pour être restauré puis présenté dans l’exposition Hogarth prévue en 2020 par le musée de Leicester.


William Hogarth (1697–1764)
William Wollaston et sa famille dans un grand intérieur, 1730
Huile sur toile - 102,5 x 126,4 cm
Leicester, New Walk Museum & Art Gallery
Photo : Leicester, New Walk Museum & Art Gallery
Voir l´image dans sa page

Ce portrait de groupe relève du genre des conversation pieces britanniques. Ces « tableaux de conversation » de format moyen, essentiellement développés au XVIIIe siècle, sont des mises en scènes intimistes, non officielles, de familles bourgeoises. En leurs demeures et domaines, entourées ou non d’amis, elles s’adonnent à des divertissements familiers qu’il s’agisse de parties de chasse, de concerts, de dîners ou comme ici de parties de cartes et de tea party. Autant de rituels sociaux éclairant l’art de la politesse et de la sociabilité d’alors.

William Wollaston et sa famille dans un grand intérieur figurent dix-sept personnages qui sont essentiellement les frères et sœurs des époux Wollaston, accompagnés de leurs conjoints. Ils prennent place dans un majestueux salon qui pourrait aussi bien être situé dans leur résidence londonienne de Charterhouse Square que dans leur maison de campagne du Suffolk - Finborough Hall. William Wollaston lie, dans un geste d’invitation ou de sollicitation, les groupes jouant aux cartes à sa droite et prenant le thé à sa gauche. Deux domestiques s’activent à l’arrière. Au premier plan un chien dressé sur ses pattes arrières en appui sur une chaise est tourné vers le spectateur. Il s’agit probablement du chien de William Hogarth également représenté sur son autoportrait plus tardif conservé à la Tate Britain. La tenture noire tendue à gauche de la composition tout comme la tenue sombre du maître de maison suggère une période de deuil. En 1729, le frère aîné des Wollaston, Charlton Wollaston, est décédé ; le buste figurant sur la cheminée à droite pourrait être son effigie.

William Hogarth a réalisé de nombreuses conversation pieces. L’Assemblée à Wanstead House du Philadelphia Museum of Art, tout juste antérieure, présente une composition assez similaire bien que moins dynamique.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.