Une Annonciation de François Lemoyne redécouverte, en prêt à la National Gallery de Londres

15/12/11 - Découverte - Londres, National Gallery - Le catalogue raisonné de François Lemoyne par Jean-Luc Bordeaux, paru chez Arthéna en 1985, répertorie sous le numéro 66 une Annonciation perdue. Dans sa biographie de Lemoyne, le Comte de Caylus [1] indiquait qu’il pensait que l’œuvre était partie pour l’Angleterre. Il avait raison puisque ce tableau, signé et daté de 1727, a été récemment retrouvé par Christophe Rowells (qui le publiera l’année prochaine dans le Burlington Magazine) à Winchester College [2] (ill. 1), une des grandes « public school » d’Angleterre, située dans le Hampshire au sud de l’Angleterre. Il est probable que l’œuvre ait été commandée par le directeur (headmaster) du College où il était arrivé en 1729.


1. François Lemoyne (1688-1737)
L’Annonciation, 1727
Huile sur toile - 208 x 127 cm
Winchester, Winchester College
En prêt à la National Gallery de Londres
Photo : National Gallery
Voir l´image dans sa page
2. Laurent Cars (1699-1771),
d’après François Lemoyne
L’Annonciation, 1728
Gravure
Paris, Bibliothèque nationale de France
Photo : BnF
Voir l´image dans sa page

La toile était connue par plusieurs copies, dont une est conservée dans la sacristie de l’église Saint-Sulpice et une autre au Musée des Beaux-Arts d’Alger. Une estampe fut gravée par Laurent Cars, en sens inverse (ill. 2), dédicacée au Comte d’Antin et offerte à l’Académie le 3 avril 1728.

Winchester College a proposé de prêter le tableau (pendant cinq ans [3]) à la National Gallery de Londres, qui ne conserve aucun tableau de cet artiste. Il est accroché dans le musée londonien depuis quelques jours, dans la salle 33.

Version française

Didier Rykner

Notes

[1Toutes ces informations se trouvent dans le livre de Jean-Luc Bordeaux.

[2Nous remercions Humphrey Wine, conservateur des peintures françaises du XVIIe et du XVIIIe siècle à la National Gallery de Londres de nous avoir donné cette information.

[3Et non trois, comme nous l’avions écrit par erreur.

Mots-clés

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.