Versailles préempte un portrait de Mme du Barry par François-Hubert Drouais

François-Hubert Drouais (1727-1775)
Portrait de Mme du Barry en Flore
Huile sur toile - 71 x 58 cm
Versailles, Musée National du Château
Photo : Boisgirard & Associés
Voir l´image dans sa page

6/5/11 - Acquisition - Versailles, Musée National du Château - Dans la vente Boisgirard du 4 mai à l’Hôtel Drouot, le château de Versailles a préempté un Portrait de Mme du Barry en Flore (ill. ) peint par François-Hubert Drouais, pour la somme de 98 000 € (hors les frais), les Amis de Versailles ayant participé à cette acquisition à hauteur de 70 000 € [1].

Avec Nattier, Drouais est l’un des principaux portraitistes du règne de Louis XV, spécialisé dans ce type de représentations ou le modèle est travesti en figure mythologique. Ce tableau, signé et daté de 1769 [2], est le premier portrait de Mme du Barry par celui qui devait devenir l’un de ses peintres favoris, après l’avoir été de la Marquise de la Pompadour. Au Salon de 1769, il le présenta avec un pendant aujourd’hui perdu, une autre effigie de la du Barry représentée en costume de chasseresse.
Un autre portrait de Mme du Barry en Flore, d’une composition différente, est conservé au Musée d’Agen ; on en connaît une gravure faussement légendée « Mme la Marquise de Noailles ».

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.